Bonne fête Michel

Désolé pour le retard.

J’ai passé ma journée à la Cité de la Santé.

Rien de grave.

C’est long l’attente à l’urgence. C’est drôle qu’on appelle ça une urgence, car le monde attend longtemps.

Moi j’avais tout mon temps.

J’accompagnais mon épouse.

– Tiens lis ce livre de Dany Laferrière.

– Quoi le gars qui a écrit Comment faire l’amour avec un…

Un grand silence…

Vraiment bon son livre.

BC256laferriere_artperdu.indd

L’art presque perdu de ne rien faire

À lire avant de faire sa sieste… et avant de mourir.

Publicités

Vendredi 13

Pour certains, un vendredi 13 est un signe de malheur, pour d’autres ils passent leur journée à passer sous des échelles et à chercher des chats pour leur couper la route.

C’était sans doute le cas du maire Gendron qui avait fait une joke plate sur les chats errants.

Je ne l’avais pas trouvé drôle, mais je n’avais pas pété ma coche sur mes blogues comme avec la joke d’Antoine Bertrand sur les Canadiens français émigrés aux États.

Là j’en avais pété toute une…

Antoine Bertrand

Des fois on dit des niaiseries qu’on regrette.

Il s’agit juste de reconnaître nos torts et d’en tirer une bonne leçon.

C’est comme un billet que j’avais écrit sur mon blogue Our Ancestors où j’avais publié une pierre tombale sans m’assurer que j’avais la permission de le faire.

Je pensais honnêtement que je pouvais la mettre voyant l’intérêt pour une descendante de Chrétien Lemaire.

Hi Pierre,

I would be interested in any information you may have on the Myers family. I and my daughter had gone to Massachusetts to take a picture of Sophronie Champagne and her  husband who was a Myers.

Thank you for your contact,

Lemaire file

Pierre,
 
I went to your blog and see you have posted the picture that I took of the Champagnes and Myers headstone. I would appreciate if you would take it down as I did not give permission for its use on your blog and no credit was given to me as the photographer of the picture.
 
Thank you,

Honest mistake!

Chat échaudé, craint l’eau froide.

J’ai donc pris soin de demander la permission de Steve Myers, un autre descendant de Chrétien Lemaire, avant de mettre ces photos…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et aussi celles-ci de Jason, un autre descendant de Chrétien Lemaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a une morale dans toute cette histoire.

La personne qui cherchait ses ancêtres avait les mauvaises informations. J’aurais pu le lui signaler, mais j’ai tenu bon de laisser ça mort.

On se voit après le temps des Fêtes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ma collection de petits cousins et de petites cousines

Pas que je les collectionne vraiment.

Sandy fut la première. Elle était tout excitée de faire ma rencontre sur Internet.

J’étais un descendant vivant du fameux Dennis Lagasse dont elle avait tant entendu parler par son oncle André de 84 ans.

Elle avait cette photo de Pierre Lagasse, son arrière-arrière-grand-père, à gauche, avec un inconnu.

close-up-pierre-lagasse-and-stanislas-lagasse

Cet inconnu était mon arrière-grand-père Stanislas Lagacé qui a transformé son nom rendu aux États-Unis.

Stanislas est devenu tranquillement au fil des années Stanis, puis Dennis.

Dennis a eu 11 enfants avec Henriette Alexandre.

Je les ai tous retrouvés.

Quatre enfants sont morts à bas âge.

C’est leur mère H. Alexandre qui m’a permis de retrouver mes ancêtres. Son nom était inscrit dans l’acte de décès de mon grand-père Léo.

acteleosenior

Il ne m’en fallait pas plus pour partir à la recherche de mon grand-père…

Dopamine

J’avais déjà parlé de cette hormone sur mon blogue Nos ancêtres.

Revoici ce billet avec de petites retouches. Ça explique bien pourquoi on recherche tant nos ancêtres.

C’était mon 430e article sur mon blogue Nos ancêtres. J’en ai écrit près de 700 autres par la suite avant de migrer sur celui-ci.

J’écrivais ceci.

Ça n’a pas l’air que ce sera le lendemain de la veille que je vais m’arrêter, surtout avec cette histoire du petit Jean-Baptiste Marineau et de ses frères Honoré et Alexandre et toute l’histoire de la révolte des Patriotes à St-Eustache.

Je me demande bien ce que ça va me prendre pour me calmer.

Enfin… On verra bien.

Je voulais vous mettre l’article qui suit en fin de semaine, mais j’ai pu résister à la tentation de le faire…

Je me demande encore comment j’ai été capable de me contrôler.

Je viens de tout comprendre…

Après presque cinq ans de recherches généalogiques, c’est mon épouse qui me l’a révélé sans le savoir en allant visiter le musée McCord et le musée des Beaux-Arts vendredi dernier…

J’ai vu à la télé un documentaire qui parlait de la dopamine…
et la dépendance aux textos.

C’est la production de dopamine dans le cerveau qui expliquerait tout. Je ne suis pas le seul accroc de dopamine.

Mon ami Ron Depatie l’est tout autant.

La dopamine c’est l’hormone du plaisir.

Demain, il faudrait bien que j’arrête… un jour.

Tout le plaisir a commencé quand on m’a demandé d’écrire un blogue sur la généalogie en 2008. C’était pour le Cyber journal, une idée de Jean-Frédéric Martin, un ancien collègue de travail, que je salue ici.

En fait c’est plutôt c’est moi qui lui avait suggéré, car il avait une brochette de blogueurs et de blogueuses.

Depuis, je n’ai pas su m’arrêter d’écrire.

P.S.

Depuis j’ai perdu du poids. Pour Ron, je ne suis pas sûr.

P.P.S.

La photo est une photo truquée de Ron et moi devant une maison du village de son ancêtre. Truquer les photos c’est aussi un de mes petits hobbies.

Ce n’est pas une vendetta, loin de là…

Un commentaire percutant de Diane sur Guy A. et les Filles du Roy.

Si vous cherchez encore des filles du roi de la lignée Guy A Lepage, j’en ai trouvé:
Marguerite Raisin marié à Bernard Deniger dit Sansoucy à fort Chambly en 1669.

Anne Leber marié à J-François Pinsonneau dit Lafleur marié en 1674.
Pour Anne les actes ont été perdus. Les deux époux  mentionnés étaient soldats.

Il y a une ancêtre que j’ai en commun avec Guy A. C’est Marie Brazeau marié à Guillaume Tougas.

Cette dernière, même si elle a eu une vie rock and roll avec 4 époux et une dizaine d’enfants, elle a été une aubergiste féminin, je l’admire. Elle a du se battre dans un monde rempli de préjugées et d’accusations de libertine pour se sortir la misère.

Il y a un autre couple possible, mais seulement pour Jeanne Denot, fille du roi.
J’ai une Jeanne Leduc dit Denot, épouse de Jacques Surprenant dit Sansoucy.
Il y aurait eu 2 mariages un autre en 1678 avec Jacques et un avec André Robidoux dit l’Espagnol en 1667.

Il y a quelques-unes encore, mais qui reste à vérifier, comme François Leber et Jeanne Testard en 1662 à Montréal. Étienne Bisaillon  qui faisait la traite de la fourrure  et Jeanne Reanes?

Recherches sur Centre généalogie Francophone d’Amérique et sur Google.

Merci Diane.

On regardera ça tranquillement après les Rois…

Dernière heure… Prise 2

Ça m’avait mal réveillé le mois dernier quand j’avais appris que les Filles du Roy avaient été des prostituées!

Guy. A Lepage avait dit ça à Tout le monde en parle.

n-TOUT-LE-MONDE-EN-PARLE-large570

Je m’étais emporté comme d’habitude…

Je sais que Guy A. a son fan-club et aussi sa gang de détracteurs.

Encore faut-il connaître qui est ce petit garçon en dedans de Guy A. en visionnant l’épisode sur Toutv avant de lui lancer la pierre.

Je me suis amusé comme le fou du Roy à fouiller ses ancêtres, surtout celles de sa mère Lyette Balthazar dont voici la photo que j’ai prise avec une capture d’écran en visionnant l’épisode hier.

Lyette Balthazar

J’ai eu le courage de le faire.

Voir sa mère âgée de 40 ans mourir quand on a 20 ans, ça doit laisser des traces comme voir la mienne mourir seule à l’hôpital Douglas en 1989, car je n’avais pas compris ce que l’infirmière m’avait dit avant de partir.

Sa relation qu’il a eu avec son père a dû en laisser aussi des traces. Il a été assez dur en parlant de son père.

J’ai pu m’identifier à lui…

Guy A. tient probablement son petit côté baveux à cause de cette relation père-fils.

Moi, que Guy A. soit un petit peu baveux, ça ne me dérange pas une miette. Je cherche juste à savoir avec mes recherches s’il a eu une ancêtre qui aurait été une fille du Roy.

Juste pour lui montrer mon petit côté baveux.

Dire des conneries, ça arrive à tout le monde. J’en dis pas mal sur mes blogues. Ça arrive même à du monde d’en dire à Tout le monde en parle.

Encore faut-il avoir le courage de rectifier les faits quand on en dit. Ce genre de courage que j’ai eu de visionner l’épisode qui parlait de la maman de Guy A.

Bon, je me demande si je dois écrire ceci pendant que les gens laissent des traces de pas sur la neige qui tombe sur le quartier Hochelaga-Maisonneuve où j’ai passé une partie de mon enfance.

Aurais-je le courage de cliquer sur le bouton Publiez?

Le régiment de Languedoc

À propos de Qui êtes-vous?

Nos ancêtres

Le régiment arrive à Québec le 19 juin 1755. Les soldats du régiment partent immédiatement pour le Fort Saint-Frédéric, sous les ordres de Jean-Armand Dieskau, où ils repoussent les troupes britanniques au lac George. Après la bataille du lac George, le régiment fut envoyé au Fort Carillon, qui était en construction. Le régiment est ensuite envoyé plus au sud pour participer a la bataille de Fort William Henry. Le 8 juillet 1758, le deuxième bataillon participe à la bataille de Fort Carillon. En mai 1759, il est envoyé à Québec où il participe à la défense de la ville. Il prend part aux batailles de Beauport, des plaines d’Abraham, et de Sainte-Foy3.

Wikipedia

L’ancêtre maternel de Guy A. Lepage en faisait partie.

Guy-A-Lepage

Je viens de regarder le début de Qui êtes-vous. Je ne me suis pas rendu à la fin.

View original post 97 mots de plus

Pour ne pas passer entre deux chaises…

On passe souvent à côté de la section commentaires.

Faut pas!

Ce très beau commentaire de Lynn ce matin qui réchauffe comme un petit café…

Bonjour Pierre,
Ce billet ravive en moi de très beaux et précieux souvenirs…
J’imagine Steve,  épluchant ses courriels, tout en prenant son petit café du matin… J’entends son « Hein, c’est pas vrai !  ça ne se peut pas ! « …
Un pur inconnu, quelque part, avait pris le temps de lui écrire, afin de lui faire part d’une information , si minime soit-elle, concernant possiblement  l’un de ses ancêtres…
Je ressens son étonnement, sa surprise, sa joie, sa fébrilité…  Moment de sa vie qu’il n’oubliera jamais!

J’ai, moi-même, entrepris la même démarche que Steve, à partir d’un simple prénom inscrit sur la pierre tombale de mes grands-parents paternels, pierre tombale trouvée lors d’un  périple dans les cimetières de la Rive-sud de Montréal , le mercredi 24 juin 2009 …

Et, tout comme Steve, j’aimerais dire un énorme merci à Monsieur Pierre (notre Monsieur Pierre Lagacé) , à Madame Béatrice (dame qui a répondu à ma demande de recherches généalogiques), ainsi qu’à tous ces gens qui , comme eux, contribuent à nos petits et grands moments de bonheur en généalogie !

Bonne journée !

P.S. : Depuis ce 24 juin 2009, j’ai pu connaître et rencontrer cousins et cousines dont je ne soupçonnais même pas l’existence… J’ai même pu obtenir photos et informations concernant mes grands-parents ainsi que mes arrières grands-parents…  Je m’identifie à eux et je m’enracine davantage de jour en jour …

Et cette réponse du petit Pierre…

Wow!
Très beau témoignage.
Bien content de voir que le monde apprécie.
Tout le monde sait bien que je fais ça pour la gloire. Tout le monde en parle d’ailleurs.

C’est pour ça que la petite remarque d’Antoine Bertrand et celle de Guy A. m’avait tant écorché.

Écorché comme ces colons français torturés par les Iroquois.

Je sais qu’ils étaient en maudit après ces maudits français venus jouer dans leurs plates-bandes…

Bah! C’est de l’histoire ancienne.

Au plaisir de vous relire Lynn, vous avez une belle plume.

130429_4j1bh_tlmep_28avril_a_bertrand_8

Y’ avait les rats…

n-TOUT-LE-MONDE-EN-PARLE-large570

Filles du Roy… filles de joie…

Je fais rarement ça

Je fais rarement ça écrire à des gens pour leur parler de leurs ancêtres.

Je m’explique…

J’en cherchais plus sur la famille d’Agnès Lagacé et de son 2e mari Léon Saucier.

photo5205_001

J’ai trouvé ce message laissé en 2009 sur Genealogy.com, un forum de généalogie pour ceux qui demandent de l’aide.

Hello, I am looking for any information on ancestors of Arthur Joseph Myers, b. Nov. 1, 1883 in Waterbury, VT. I believe the family originally came from Bordeaux, France via Quebec, Canada. The surname was changed when they entered the US; the original name may have been ‘LeMaires’ or some variation thereof. Any information would be greatly appreciated.

Thanks!

Steve

Moi, je veux bien aider du monde, encore faut-il que l’adresse courriel puisse encore fonctionner et ce Steve partage encore sa passion pour les ancêtres.

Ce descendant, qui ignorait tout de ses racines canadiennes-françaises, cherchait depuis le 17 novembre 2009 des informations sur Arthur Joseph Myers.

Il ne se doutait pas en 2009 qu’en écrivant ce message qu’on allait lui écrire quatre ans plus tard …, que le patronyme  Myers était en fait Lemaire, que Lemaire était finalement Lemeyère, puis probablement Brackmaer.

Et moi, je ne me doutais pas qu’il allait me répondre.

D’une pierre à l’autre… la suite

Bon dimanche tout le monde.

Tout le monde en parle de l’histoire du petit Pierre qui est allé faire un tour au Connecticut voir son 3e cousin Joe, et qui a renié sa promesse de n’écrire qu’une fois semaine sur son blogue Nos ancêtres II.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Joe, c’est Joe Terrien.

Joe?

Un sapré bon gars.

Plus meilleur que ça tu meures.

Joe n’hésite jamais à m’inviter explorer les cimetières catholiques aux environs de Bristol au Connecticut quand je vais lui rendre une petite visite.

Le Connecticut, je le connaissais de nom depuis ma tendre enfance.

Connecticut Avenue

Les cimetières, par contre, j’aimais mieux m’en tenir loin surtout après le décès de ma grand-mère Rosina le 4 février 1955, dont le corps était exposé dans le salon de la maison de mes grands-parents.

carte mortuaire Rosina Quesnel

Depuis 2007, j’ai découvert le plaisir de visiter les cimetières.

Je voudrais bien vous montrer toutes les photos que j’ai prises depuis, mais je risque de vous perdre en chemin, et vous faire perdre le fil de mes idées.

Joe et moi étions donc partis à la recherche de noms canadiens-français sur des pierres tombales dans ce petit cimetière derrière l’église St. Joseph.

Photo5221

Joe avait trouvé celle-ci que j’ai croquée sur le vif, just in case.

Photo5206

J’en ai abondamment parlé depuis sur mon blogue Our Ancestors où j’ai aussi tenté de n’écrire qu’une fois semaine.

Cette pierre m’a amené à trouver celle-là sur le site Find A Grave…

Paul Champagne headstone

Un site incontournable pour les gens qui cherchent leurs ancêtres.

En regardant cette pierre tombale, vous allez comprendre pourquoi il est si difficile de retrouver ses ancêtres canadiens-français quand on est un Américain ou une Américaine.

oldmanatcomputer

E x e u r i e   M y e r s…

Vous comprenez aussi pourquoi je ne pourrai pas écrire juste une seule fois par semaine sur ce blogue… sans risquer de vous perdre en chemin.

comp018