Avis de recherche

Mon ancien blogue est actif à l’occasion.

Un lecteur a trouvé en plus.

Arbuckle

Nos ancêtres

Bonjour,

J’ai travaillé comme pressier imprimeur de son fils Jacques Senecal enrg à Côte-des-Neiges sur le rue De Courtrai.J’ai imprimé pendant bien des années (1964-1977) ces images dessinées au crayon plomb reproduites par son père Ernest. Il y avait aussi un autre artiste qui signait des dessins pour Labatt. Ces images étaient 7″x14″ et étaient imprimées en noir seulement. Si tu trouves le nom du 2e artiste avise-moi si possible.

Bye Marcel

Une histoire sans fin que l’histoire du petit livret Labatt.

View original post

Publicités

Joyeux Noël de la famille Côté

Une belle photo de famille prise à la fin des années 1800 ou au début du XXe siècle.

famille Thimothée Côté

Collection Aline

Timothée Côté (1846-1940), sa femme Aurélie Brosseau (1843-1923), son père Pierre Côté (barbe blanche), né en 1814 et décédé en 1904 et sa mère Marguerite Bouthillier (assise), née en 1816 et décédée en 1904.

Les autres personnes sont inconnues.

On retrouve la famille de Timothée Côté dans le recensement de 1891.

1891 famille Timothée Côté

Ça faisait longtemps que je voulais voulais parler de cette famille.

Joseph Anatole Desfossés – Appel à toutes et à tous

« Je n’ai jamais eu le désir
de devenir guérisseur. Non,
je suis né guérisseur »

 

Une de mes anciennes lectrices cherche le lieu de sépulture de J. A. Desfossés.

En attendant, vous pouvez lire ceci…

Confluent décembre 2014

 

Extrait
C’est en ces termes catégoriques que se décrit Joseph-Anatole Desfossés, légendaire guérisseur miraculeux ayant pratiquement « hanté »2
les tribunaux des Cantons-de-l’Est tout au long de sa carrière marquée par la controverse. À d’innombrables reprises, Desfossés est accusé d’exercice illégal de la médecine ainsi que de fraude et d’extorsion. Il garde pourtant toute sa vie une certitude inébranlable : il a le pouvoir de guérir les malades qui viennent à lui, car il a « le Don »3.

Dernier avis de recherche – Joseph Fernand Guy Henri Picard

On ne sait jamais.
Un descendant pourrait m’écrire dans cinq ans…

Souvenirs de guerre

Pic Picard avait fait tout un cadeau à Jules, le batman de l’escadrille 416.

Le 13 mai 1945, Pic Picard fit faire un tour d’avion au Batman Jules dans un Bücker Bü 181, le type d’appareil que nous voyons sur cette photo prise en Allemagne après la guerre.

Collection Walter Neil Dove

Voici ce que Clarence m’a écrit au sujet de Jules…

When 416 moved to Brussels, B.56 in December 44, they took on a civilian Batman named Jules. This northern part of Belgium spoke a language called « Flemish » which was a mix of Dutch and Belgian. Jules spoke all three languages, and was most important in obtaining anything he could beg, borrow, or steal, for the Canadians. He was loved by all the Canadians and most important in finding, fire-wood, booze, etc. Gordon took three images of Jules, the forgotten Batman in RCAF history.

Pic Picard a survécu à…

View original post 69 mots de plus

Joseph Fernand Guy Henri Picard J-22883

Avis de recherche…
Joseph Fernand Guy Henri Picard, pilote de Spitfire durant la Deuxième Guerre mondiale

Souvenirs de guerre

Pas grand chose pour honorer un pilote canadien-français…

Ceci trouvé sur un forum.

On 24/12/1944 F/O. Picard of 416 Squadron made a crashlanding with his Spitfire LF.XVI SM308 at Evere airbase (Belgium). His plane had been damaged by US flak. Who can supply me the full name of this (probably) Canadian pilot ?

Many thanks and best regards

Luc

Puis une réponse…

Hi,

The orb of the Squadron (AIR27/1816) mentions that he was posted at this Squadron on 28/09/1944 and that he left to BPC during November 1945. The full name of this Canadian pilot (J/22883) is however not mentioned. What is BPC ?

Best regards

Luc

Richard avait le nom…

Luc. Taken from the Canada Gazette Joseph Fernand Guy Henri Picard J-22883
Richard

Je devrais peut-être écrire à Luc…

Pic Picard, assis, le troisième à droite

Joseph Fernand Guy Henri Picard J-22883, assis, troisième à droite

View original post

Damn good pilots!

Avis de recherche…

La French Connection.

Souvenirs de guerre

C’est comme ça que Gordon Hill, 94 ans, appelle encore la French Connection.

Damn good pilots!

Après 72 ans!

Louis Nault est à gauche, puis Henri « Pic » Picard, Jacques Ménard et Roland Brouillard.

Il y avait aussi Louis Jean dans la French Connection.

Louis Jean, c’est le grand à l’extrême gauche dans la première rangée. « Pic » Picard est le 5e à gauche. Gordon Hill est sur l’aile à gauche, au centre.

Il est facile à reconnaître.

Revoici Roland Brouillard…

 

C’est le deuxième à gauche. Haines est à l’extrême gauche. Gordon Hill est au centre, tout sourire. Celui qui est accroupi, c’est « Doug » Douglas qui recevra une décharge de fusil de chasse accidentellement le 14 mai 1945. La guerre était finie une semaine auparavant et il avait toute sa vie devant lui.

Des pilotes de Spitfire canadiens-français ça ne courait pas les rues. On ne pilotait pas un Spitfire comme…

View original post 238 mots de plus

En attendant les descendants…

J’ai eu peu de temps libres la semaine dernière pour publier ce qui suit…

Voici un autre de mes passe-temps par les temps qui courent.

J’ai été pas mal scripto-moteur depuis un mois sur Nos ancêtres II. Il faut dire que j’ai eu beaucoup de demande, mais je ne me plains sûrement pas, car c’est moi qui vous avait dit de m’écrire.

J’adore surtout vos vieilles photos et celles de Gisèle Proulx sont envoûtantes et intriguantes.

Plein d’inconnus et d’inconnues qui sont sans doute aujourd’hui disparus, laissant derrière eux seulement quelques traces photographiques.


La semaine dernière, je me suis mis plutôt à la recherche d’Augustin Hogue et de Christine Cochu. BMS 2000 me disait que les parents d’Augustin Hogue étaient Jean Hogue et Marguerite Gravel.

Là j’avais comme frappé un mur pour retracer l’ancêtre. Rien sur ce couple, mais plein de choses par contre sur Jean Hogue et Marguerite Nantel, des ancêtres bien connus de Ste-Anne-des-Plaines (où  je suis débarqué  le 2 septembre 1980 comme un  pur inconnu dans une municipalité dont j’ignorais tout de l’existence)…

Erreur de transcription par BMS 2000 des registres paroissiaux?

Pourtant c’est bien Marguerite Gravel qui  y est  écrit…

Le curé était dur de la feuille alors?

Augustin Hogue, je l’ai finalement retrouvé à Ste-Thérèse sur la rue St-Joseph dans le recensement de 1861.

Il était boulanger!

En 1852, il demeurait à Montréal avec sa femme et sa petite fille.

Je ne trouvais aucun autre mariage ou naissance reliés à Jean Hogue et Marguerite Nantel dans BMS 2000.

Et si Marguerite Gravel avait porté aussi le prénom de Véronique?

Si  oui, alors  il n’y aurait plus  de  mur! 

 

 

Les années 20 ?

C’est ce que je pense… avant le Crash de 29 à cause des sourires.

Je n’ai pas d’autres indices, à moins que Gisèle en ait pour faire revivre ces ancêtres.

Cette photo de groupe a été prise ailleurs en regardant les vêtements et les chapeaux.

Je me demande qui prenait les photos… Un petit montage pour regrouper qui est qui en attendant qu’un descendant m’écrive.