Le plaisir de faire plaisir

Moi, j’aimerais bien qu’on m’écrive un jour pour me dire qu’on m’envoie la photo de mon arrière-grand-mère Henriette Alexandre.

Les chances sont minces par contre, mais on ne sait jamais. Ce que je sais, c’est que mon 3e cousin Joe Terrien a probablement jeté sa photo lors dans son grand ménage de vieilles photos.

Il ignorait qui elle était. Elle était la sœur de son arrière-arrière-grand-mère Marguerite Alexandre. Cette photo il l’a gardée précieusement.

Marguerite Alexandre

J’ai connu Joe trop tard…

Bon je me dis pour me consoler qu’Henriette devait ressembler à sa sœur.

Henriette Alexandre était la mère de mon grand-père Léo celui qui était un joueur compulsif dans les années 20. Il a arrêté de jouer après avoir tout perdu et mis sa famille dans la misère noire.

Dans la misère noire, ça je le savais quand j’allais chez mes grands-parents sur la rue St-André. Mon grand-père assis et qui ne me parlait pas, mon oncle Marcel dans sa chaise roulante qui roulait des allume-feu avec du papier journal, les feuilles de papier journal qui servaient aussi de papier de toilettes… 

Sauf que j’ignorais tout de ses ancêtres… son père, sa mère, ses frères, ses soeurs, ses oncles, ses tantes, ses grands-parents…

Plein de souvenirs me reviennent en vous écrivant tout ceci ce matin avec mon cerveau de petit garçon.

J’écris moins maintenant sur ce blogue et sur Nos ancêtres, mais j’écris encore beaucoup sur Our Ancestors, ma version anglaise de Nos ancêtres.

Mon anglais, je tiens ça des gènes de mon grand-père qui avait émigré aux États-Unis en 1889 avec Stanislas et Henriette et leur tralée d’enfants. Le petit Léo n’avait qu’un an. Il était le petit dernier d’une famille de 13 enfants. 

Je n’ai jamais arrêté depuis juillet 2007 de chercher mes ancêtres, tout comme les vôtres également, et partager le fruit de mes trouvailles.

Le plaisir de faire plaisir quoi… et de recevoir en retour des photos de ses ancêtres qu’on n’avait jamais entendu parler avant. Comme celle-ci envoyée par un petit cousin du Connecticut dont le père avait une collection de vieilles photos.

Stanislas Lagacé, le père du petit Léo, avec deux de ses petits-enfants, Harvey et Marie Lagassey, phographiés en 1895…

La prochaine fois…

Ma passion pour l’aviation s’est déchaînée quand un parfait inconnu m’a envoyé ces images des pages d’un album qu’il a sauvé in extremis de la destruction.

Il cherchait mordicus à savoir qui était Charlotte M. Campbell du 844 Bannatyne à Winnipeg. Difficile pour moi de dire non.

24 février 1912

Dernièrement, un de mes plus fidèles lecteurs m’avait laissé ce commentaire…

Ne resterait-il presque plus d’encre dans l’encrier mémoriel?
Retrempes-y ta plume mon Chichille, deux fois plutôt qu’une. Ta cohorte de lectrices et de lecteurs est suspendue à tes lèvres généalogiques.

Je n’ai pas besoin de défi pour retremper ma plume…

 

carte-mortuaire-georgianna-fricot

Collection Lise-Andrée Morin

Georgianna Fricot est décédée le 24 février 1912. Elle est l’arrière-arrière-grand-mère de François qui m’avait laissé un message sur Ancestry…

Cléophas Beaudoin était mon arrière-arrière-grand-père,  je voulais savoir si c’était possible d’avoir accès à vos fichiers.

Merci.

François

 

arbre-francois-et-georgianna-fricot

Je ne laisse jamais de message sans réponse, surtout que le nom de Cléophas Beaudoin me disait de quoi.

grand-papa-beaudoin-avec-sa-soeur

Collection Lise-Andrée Morin

À suivre…

Bougez pas madame Beaudoin !

Georgina Fricot la mère de grand-maman Alvine

Collection Lise-Andrée Morin

Bougez pas madame Beaudoin !

Fallait pas bouger dans le temps pour être immortalisé.

Immortaliser, c’est ce que je fais depuis 9 ans avec mes écrits. La recherche de ses ancêtres est une drogue tout comme écrire sur eux. Je partage tout ce que vous permettez de partager, car je sais qu’en bout de ligne, ça fait tellement plaisir de revoir ses ancêtres.

Alivine Beaudoin et ses enfants

Collection Lise-Andrée Morin

La belle Élise

J’avais mis la pédale douce depuis quelques mois sur mon blogue. C’était avant le commentaire d’une 2e cousine.

Élise Chartrand

Élise Chartrand, l’arrière-grand-mère de ma 2e cousine

J’avais parlé de la belle Élise ici sur mon ancien blogue. Elle était la mère d’Émilienne Quesnel que l’on verrait ici sur cette photo si on a bien identifié cette belle jeune fille.

Émilienne Quesnel jeune fille

Ma rencontre virtuelle avec une petite-fille d’Émilienne Quesnel a relancé le débat sur cette photo que j’ai depuis 2007. Elle faisait partie de la collection de ma tante Evelyne, collection qu’elle conservait précieusement dans des sacs d’épicerie…

Wilfrid Sauvé et Émilienne Quesnel

À suivre?

Faire revivre vos ancêtres

Dur  à  suivre?

petit nowhere

Mets s’en!

J’écris  moins depuis  l’arrivée  du printemps. En fait  le printemps  a pris  le  bord  depuis  deux semaines.

Un petit message  sur Ancestry  ce matin « made  my day ».

Ma grand-mère est Clairette Beauchamp et Alphonsine Lagacé Beauchamp est mon arrière-grand-mère et la marraine de ma mère. Comme nous avons perdu presque toute la génération de mes grands-parents ces dernieres années, les photographies sont difficiles à  trouver. Je crois avoir vu que vous en avez possiblement. Vous pouvez communiquer avec moi en anglais ou en francais.

wpid-alphonsine.jpg

Alphonsine  Lagacé