Le mystère s’épaissit…

Un visage sans nom…

Plus je regarde, plus je me dis que ceci aurait été fait au fusain comme l’a suggéré Daniel.

Si c’est bien Alfred Cauchon, né le 19 janvier 1852, ou un de ses descendants, le mystère s’épaissit au fur et à mesure que je fouille dans le passé de la famille Cauchon de La Malbaie.

Qui est cette femme à ses côtés?

Sa femme Marie-Léocadie Rioux, née le 28 octobre 1848 et décédée le 27 mai 1931?

Je la trouve un peu vieille sur le dessin.

Une des demi-soeurs d’Alfred alors? Rose Delima, née en 1841, mariée à Hector Lavoie.

Sûrement pas sa mère Flore Auchu morte en 1859.

Le mystère s’épaissit donc de jour en jour et ne sera probablement résolu que dans 50 ans, à moins qu’un descendant de la famille avec des vieilles photos m’écrive.

Je suis patient…

Je vous reviens donc avec mon voyage dans temps au Minnesota tel que promis la dernière fois sur mon blogue.

J’ai trouvé sur Find a Grave un descendant qui est relié à une des soeurs d’Alfred. Delphine Cauchon et son mari Henri Jamme reposent en paix dans un cimetière du Minnesota.

Henri Jamme était le fils de Thomas Gemme (Jamme) et de Léocadie Boivin…

Voici une photo de Thomas né en 1822 à Lévis et décédé à Roberval.

Et une autre alors qu’il était plus âgé.

Voici ce qu’on retrouve sur Internet à propos de Thomas Jamme.

Premier colon de Roberval, arrivé en 1855 avec son beau-père Célestin Boivin. Son moulin à farine était situé sur la rive sud de la rivière Ouiatchouanish (lot #9) et sa maison était de l’autre côté de la rivière. Il a été conseiller et a aidé à construire la première école en 1861. Une institutrice venant de Kamouraska a loué une chambre dans la demeure de Thomas.

Léocadie décéda en 1863 en donnant naissance à leur huitième enfant. Trois ans plus tard, en 1866, Thomas épousa Victoire Plante qui donna neuf autres enfants à Thomas.

Ambroise décéda prématurément en 1867, Thomas et Victoire adoptèrent ses sept enfants et donnèrent le gîte à sa veuve Zoé.

Voici un de ses fils, Thomas Jam…

Publicités

5 réflexions sur “Le mystère s’épaissit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s