Histoire de la famille Thibault – dixième partie

Texte de Denise Thibault

Jacques était le dernier de la famille.

Arbre géalogique Jacques Charron

Ses parents étaient déjà âgés à sa naissance; sa mère avait 46 ans et son père était dans la cinquantaine.

Mes beaux-parents Charron arrivant à Colombier 001

Jacques aimait la musique. Quand il put avoir une mandoline, il en jouait et plus tard, il eut un accordéon. Mais son père vieillissant n’avait plus la patience de l’entendre pratiquer. Jacques décida alors d’aller pratiquer dans la grange.

Un jour, de la visite du Lac St-Jean arrive et on parle que Jacques sait jouer de l’accordéon. Son père tout fier lui demande d’en jouer… Il eut sa revanche en s’exécutant, tout fier de leur démontrer son talent en musique. Plus plus tard, ce fut un peu sur l’orgue et le piano. Il avait de la facilité de jouer à l’oreille comme on dit des personnes n’ayant pas apprises le solfège et la musique sur papier.

Sa mère Marie-Anne Ouellet accompagnait les femmes lors de leur accouchement en attendant qu’on aille chercher la garde-malade et qu’on envoie les enfants chez la voisine. Elle avait un petit dépanneur dans son entrée de maison et elle accommodait les gens en cigarettes, chocolats, gomme et les items que les gens pouvaient manquer le plus souvent avant d’aller faire leur épicerie à Forestville.

Historique de Forestville…
http://ville.forestville.ca/historique

Quand je l’ai connu, ses frères et ses sœurs étaient tous mariés, Jacques était le seul qui habitait chez ses parents. Il était le dernier de la famille qui comptait plusieurs enfants : Yvette, Jean-Marie, Jules, Gilberte, Philippe, Pierrette et Eliette. Durant la grippe espagnole, sa mère racontait avoir perdu trois petits enfants dans la même semaine.

Jacques commença à travailler très jeune et il a dû se vieillir pour se faire engager chez Hydro-Québec. Il n’avait que 14 ans et on exigeait 16 ans. Il aidait ses parents qui vieillissaient, et son père commençait à être malade. Il dut être hospitalisé et il demeura à l’hôpital neuf mois jusqu’à sa mort en 1959.

Durant le même automne, un dimanche en après-midi, on fit une visite à son père à l’hôpital d’Hauterive. Son père en était à ses dernières heures. Nous étions deux autos qui se suivaient sur la route de Baie-Comeau. Dans un croche dépassé Rivière-Bersimis, nous voyons le char de Jean-Marie qui venait de se faire frapper par une auto qui venait de faire un face-à-face…

À suivre…

Advertisements

18 réflexions sur “Histoire de la famille Thibault – dixième partie

  1. Merci Pierre pour la 10e de mon récit et nous verrons qu’il y aura beaucoup de deuils à faire… beaucoup de malchance en si peu de temps… Merci pour l’histoire de Forestville, petite ville où il fait bon vivre… Maintenant Forestville peut compter une mairesse à la Ville qui fait un travail remarquable et elle est aimée de ses concitoyens. Bravo Mme Micheline Anctil ! Vous la verrez sur le reportage de la Ville. Mme Anctil était bien connue, après sa retraite dans les soins de santé au CLSC. Elle continue à exercer ses talents pour faire grandir la ville de Forestville.

  2. Alors je viendrai vous souhaiter Bonne Fête avec mes meilleurs souhaits pour une Nouvelle Année!
    Après mon récit, je resterai des vôtres pour vous suivre…car je suis conquise par votre blog…Tous mes remerciements Pierre!

      • Mon cher Pierre,
        J’aimerais qu’il y ait une parution juste pour toi. Je veux te souhaiter un très Joyeux anniversaire qui sera entremêlé des voeux du Jour de l’An.
        Voici la chanson d’anniversaire que nous chantons en famille et je te t’envoie aujourd’hui. Je ne peux te la chanter mais elle belle…
        Que tu sois vieux comme la terre, quelle importance dans la vie. Que tu ais l’âge de pierre, ton cœur est né aujourd’hui. Puisque c’est ton anniversaire, je vais te le dire, te le chanter:
        Bon anniversaire, nos vœux les plus chers et on aime la vie. Bon anniversaire, nos vœux et on aime la vie. Tes amis qui t’aime aujourd’hui…

        Bon anniversaire mon ami

        Lise-Andrée

      • J’ai un cd de mon père qui a 30 ans. Il y a des chansons sur ce cd qui risque de te faire rougir…Elles sont un peu grivoises…Maman se fâchait lorsque Papa les chantaient…Papa répondait plus tu me défends, plus je suis stimulé à les chanter…Et il continuait…pour notre plus grand plaisir. Il faut dire que nous étions adultes à ce moment-là…Papa n’a jamais dit un seul gros mot de sa vie…

      • Ça ferait fureur comme cadeau de Noël.

        Dans ce temps-là, on se plaisait à rire un peu beaucoup des interdits de l’Église vis-à-vis la sexualité dans les chansons.

        Je pensais que les chansons de ton père étaient plus folkloriques.

        Quoique…

    • En 1985, mon père âgé de 71 ans et ayant vaincu un cancer dans la jeune soixantaine voulait laisser un souvenir de ses chansons. Toute sa vie, il avait animé les réunions de famille. J’ai emprunté une caméra au service audiovisuel de mon collège. Pendant un après-midi et une partie de la soirée, il a joué ses airs préférés et chanté les airs de famille. C’était en octobre 85, il décéda quelques mois plus tard en juillet 1986. Par la suite, mon cousin, technicien en audiovisuel a fait des copies pour les distribuer à toute la famille. Cette journée-là, je fêtais l’anniversaire de Maman le 15 octobre et celui de Papa le 18 octobre. Il savait que sa santé était chancelante et que cet enregistrement était comme son testament musical et traditionnel. Il y a quelques petites chansons grivoises qui sont inspirées par le bon vin et un bon repas.

      • Quel bel héritage tu as Lise-Andrée.
        Un jour un descendant sera tellement content d’écouter ça en ayant un peu de misère à comprendre le sens des paroles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s