Avez-vous la progonoplexie?

Lecture suggérée par Lise-Andrée…

Avez-vous la progonoplexie ?
Avez-vous déjà entendu parler de progonoplexia?
Selon Wikipedia, la progonoplexie, du mot grec Προγονοπληξια, est grossièrement traduit par «ancestoritis, » ou une obsession profonde par ses ancêtres.

Connaître ses racines représente une part importante de l’identité grecque ; être en mesure de se vanter de leurs ancêtres et de leurs gloires passées. Le mot a été inventé pour décrire la préoccupation du peuple grec moderne à découvrir son passé antique.

Cette obsession s’est maintenue dans le temps.

Aujourd’hui, la généalogie « bug » a pris le dessus. Elle représente le deuxième passe-temps le plus commun aux États-Unis. Nous nous sommes donc interrogés.

Nous aimons apprendre sur notre passé et sur la manière dont nos ancêtres ont vécu leur vie. D’où sont-ils originaires ? Que faisaient-il de leurs journées ? Nous cherchons un lien entre eux et nous, des similitudes, des traits et caractéristiques que nous aurions reçus d’eux, transmis de génération en génération. Ils nous aident à en apprendre plus sur nos propres vies, et à savoir comment le monde a évolué au fil du temps.

Ce qui rend la généalogie encore plus fascinante et addictive est qu’elle est une quête sans fin. Peu importe ce que vous trouvez, vous pouvez toujours aller de plus plus loin et découvrir encore d’autres ancêtres.

Chaque personne a deux parents et quatre grands-parents, mais quand vous vous retournez, vous réalisez que le nombre d’ancêtres double à chaque génération. Cela signifie que chaque personne dispose de 64 arrière-arrière-arrière-arrière-grands-parents, et 1024-grands-grands-grands-grands-grands-grands-grands-parents. Cette théorie n’est bien évidemment pas toujours exacte, car de nombreux ancêtres se sont mariés entre eux, au sein d’une même famille, mais quoi qu’il en soit, vous avez toujours plus de parents !

Alors ? Avez-vous la progonoplexie?

Publicités

12 réflexions sur “Avez-vous la progonoplexie?

  1. J’aurais pu te traiter de tous les noms, sauf celui de progonoplexique. Et, dans ton cas, que je sache, la maladie a déjà fait ses ravages.

    J’ai lu que des chercheurs de l’Université du Cap-Vert (UCV) travaillent intensément à l’élaboration d’un antidote.

    L’espoir est donc permis.

  2. Je ne connaissais pas ce terme. Ce qui est étonnant c’est le choix du mot « obsession« . Je ne pense pas qu’il soit approprié. Avoir un fort intérêt pour une discipline, est plutôt une qualité surtout si une finalité lui est associé.

  3. Oh…moi ?..pas de plexi grave !…à peine en début de croissance !…mais… de ce qui m’apparaît être une évidence…ce petit plexi machin…semble un indomptable ..je ferai fi de ce plexi boulle de neige…de toute façon…j’ai peur des piqûres !!!….Par contre j’ai une certaine affection….le delirium…connaissez?…limite..folie passagère!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s