Bonne fête Blanche – Prise 2

image

Lise-Andrée  vient  de  m’écrire…

Bonjour Pierre,

C’est aujourd’hui le 100e anniversaire de Marie-Blanche Tessier surnommée affectueusement Ti-Blanc. Je t’envoie ce graphique de ses descendants et j’aimerais que tu le fasses paraître dans ton blogue.

Je suis allée la voir hier et nous avons parlé de sa vie. Je lui ai demandé ce qui avait été le plus important dans sa vie. Elle m’a dit que c’était d’avoir rencontré son beau Paul-Henri, qui a été l’amour de sa vie. Il est décédé à près de 90 ans. Cela a été la naissance de ses enfants, ses petits-enfants et ses arrières petits enfants. Toute sa descendance est présente dans le graphique. J’ai enlevé les partenaires qui n’ont pas eu d’enfant dont moi-même. Il y a eu sa grande foi en Dieu, qui l’a soutenue tout au long de sa vie. Dans le temps de la guerre, la vie était difficile et les gens du pays étaient très pauvres. Aussitôt que les semailles étaient faites, Marie-Clara, sa grand-mère s’en allait aux États-Unis pour travailler dans les usines de textiles comme Wivi (je ne sais pas comment cela s’écrit). Pendant ce temps, Marie-Blanche était pensionnaire et elle faisait des ménages pour gagner un peu de sous. Elle pensait devenir religieuse, mais elle a eu les fièvres typhoïdes. Pendant un mois, elle a été alitée, elle a bien failli mourir.  Elle est retournée chez elle à St-Casimir pour sa convalescence. Après cela, il n’était plus question de retourner chez les religieuses.

Paul-Henri travaillait pour le magasin général à St-Casimir, il livrait avec une voiture attelée la marchandise dans le comté de Portneuf. Souvent, l’hiver à cause des tempêtes, il devait coucher chez l’habitant car les chemins étaient impraticables. Un jour, le magasin a fermé et Paul-Henri fut incapable de se retrouver un emploi. Il habitait dans une belle grande maison à St-Casimir qu’il avait héritée de ses grand-parents. Marie-Blanche qui avait toujours vécu en campagne s’est vue obligée de déménager à Québec dans un logement au deuxième, elle a beaucoup pleuré la perte de son environnement et de sa belle maison. Pour compenser, elle a fait partie de la chorale de Beauport durant 35 années et du cercle des fermières. Elle a distribué des tonnes d’amour autour d’elle. Jamais de critiques négatives, beaucoup d’empathie et une grande intelligence émotionnelle. C’est la personne la plus généreuse et tendre que j’ai rencontrée. Bon anniversaire à ma belle-mamie chérie.

Lors de notre conversation, elle m’a révélée que son père avait déserté de l’armée car il n’aimait pas cela. Elle m’a dit aussi, qu’elle avait fait inscrire le nom de son père sur l’épitaphe pour qu’il ne soit pas oublié. Le corps de son père n’a jamais été rapatrié car ils étaient trop pauvres pour le faire. Elle m’a dit que c’était très probable que sa grand-mère ait épousé son grand-oncle François-Xavier. Donc ton instinct ne te trompe pas. Tu peux tout dire puisque Mamie est au courant de tout. On peut expliquer le contexte de l’époque.

Je te remercie de m’avoir aidé tout au long de ma démarche. Vendredi prochain, je vais la visiter et je vais lui apporter les pièces que tu m’as fournies. J’ai demandé à Photocopie de la Capitale de faire un graphique de tous ses ancêtres. Je lui remettrai un rapport des ancêtres de Paul-Henri aussi.

Amicalement

Lise-Andrée

wpid-blanche.jpg

 


Descendants de Marie Blanche Ernestine Tessier [Gendron]

Publicités

20 réflexions sur “Bonne fête Blanche – Prise 2

  1. Merci beaucoup Michel, c’est une très belle journée…Merci à Pierre pour cette parution Je vais faire une photocopie et transmettre le contenu du blog à Mamie. Comme elle me dit souvent quand on la place un peu à l’avant plan: Je suis dans les honneurs. C’est doute une vieille expression. A l’époque du né pour un petit pain, cela ne devait pas être fréquent, d’être dans les honneurs.

  2. Beau travail de formatage, mon Pierre. Et beau travail de détective (avec Lise-Andrée, bien entendu). Un cadeau d’anniversaire de premier ordre, il va sans dire. Ti-Blanc doit être aux anges… sans jeu de mots. 🙂

    Je ne sais pas si Ti-Blanc a déjà entendu parler de Sara (ou Sarah) Tessier, qui serait la mère de mon grand-père paternel?

  3. Pierre est trop modeste…il a passé des jours, des semaines à faire des recherches pour résoudre les énigmes. Cela a été l’occasion entre nous, de développer une belle complicité par le biais des courriels. Tous ceux qui partagent la passion de la généalogie savent combien nous sommes pris lorsque nous sommes sur une piste. Parfois, tout semble bloqué et on est tenté de jeter la serviette…D’où l’importance du partage et de l’encouragement qui viennent des autres membres du blog…
    Je suis à jamais reconnaissante de cette contribution afin de rendre heureuse une femme qui ne demande rien mais pour qui la moindre attention est un cadeau que lui fait la vie…Son merveilleux sourire est un merci permanent…

    Lise-Andrée

    • Si je l’ai fait c’était aussi pour éventuellement avoir des photos de ces gens. Je vais mettre cette histoire sur Our Ancestors pour partir à la recherche de descendants aux États-Unis… Just watch me.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s