St-Mathias-sur-Richelieu

Pour vous éviter d’aller Googler ça sur Internet.

Pris sur le site de la municipalité…

Étrangement on ne parle pas du choléra de 1832.

Historique

La municipalité de Saint-Mathias-sur-Richelieu est active depuis plus de trois siècles. L’importance stratégique de la rivière Richelieu, jadis principale axe de communication et de transport entre le Bas-Canada et les États-Unis, est à l’origine de la naissance et de l’effervescence de notre municipalité.

En 1672, le sieur Jacques de Chambly, capitaine au régiment de Carignan-Salières, reçoit une seigneurie de six lieus de longueur sur une lieu de profondeur de part et d’autres de la rivière Richelieu. L’année suivante, il accorde de premières concessions sur la rive est du bassin de Chambly. La tradition orale rapporte que l’endroit est alors appelé Pointe-Olivier, du nom de l’un des pionniers.

Les colons occupent des terres découpées en bandes de deux à quatre arpents de front sur trente de profondeur et jouissent d’un accès direct sur l’inestimable route naturelle qu’est la rivière Richelieu. Ce premier découpage des terres caractérise toujours le paysage rural de la municipalité.

La paroisse fut fondée en 1739. Éloignés de l’église paroissiale de Saint-Joseph-de-Chambly, les habitants de la Pointe-Olivier obtiennent la permission de construire une petite chapelle de bois qui sera desservie par le curé de Chambly. Celle-ci est dédiée à l’Immaculée-Conception de la Sainte-Vierge.

Devenue vétuste, la chapelle est remplacée, en 1772, par un presbytère-chapelle en pierre et la desserte prend le nom de Saint-Olivier en l’honneur de Mgr Jean-Olivier Briand, évêque de Québec. La chapelle s’avère bientôt trop petite pour la colonie grandissante. Les habitants entreprennent en 1784, la construction de l’église, achevée quatre ans plus tard et décorée par Louis Quévillon et ses élèves entre 1794 et 1797.

En 1809, à la suite d’une requête des habitants, Mgr Plessis place la paroisse sous le patronage de Saint Mathias. En 1817, l’église est agrandie et subit d’importantes restaurations. Un enclos paroissial est aussi érigé autour de l’église et du cimetière adjacent.

La paroisse connaîtra alors plusieurs noms : Immaculée-Conception-de-la-Pointe-Olivier, Conception de Pointe-Olivier, Conception de la Sainte-Vierge, Pointe-Olivier et Saint-Olivier. Ce n’est qu’au début du XIXe siècle que la paroisse est désignée sous le vocable de Saint-Mathias, en l’honneur de l’apôtre. Quant à sa constitution civile dans sa forme actuelle, elle remonte au 1er juillet 1855. En 1988, en raison de sa situation géographique, le nom de la municipalité est remplacé par Saint-Mathias-sur-Richelieu.

En parcourant le territoire de la municipalité, vous pourrez admirer la qualité et la diversité de ces imposantes architectures d’autrefois. Omniprésente, la rivière Richelieu, patrimoine naturel exceptionnel, demeure un important témoin qui complète notre héritage. Sa vocation commerciale d’antan a grandement évolué avec le temps. Dès le début du XIXe siècle, Saint-Mathias est l’un des ports les plus achalandés du Richelieu : on vient de loin y porter le grain, le bois et les autres denrées qui sont chargés à bord des bateaux de commerce à destination des États-Unis.

Cet essor ne résiste pas à l’apparition du chemin de fer (1836) et à la construction du canal de Chambly (1843) qui détournent vers Chambly et Saint-Jean-sur-Richelieu l’activité commerciale de la région du Richelieu. Malgré tout, Saint-Mathias est incorporé en municipalité de paroisse le 1er juillet 1845.

Aujourd’hui, elle fait place à une vocation récréo-touristique. Située à peine à quarante kilomètres de Montréal, la municipalité de Saint-Mathias-sur-Richelieu est sise sur la rive droite de la rivière Richelieu, longeant, en partie, le bassin de Chambly. Seuls un quai et l’ancien magasin général Franchère témoignent de l’intense activité commerciale du siècle dernier. On compte encore plusieurs anciennes demeures, témoins de ce passé historique et le paisible village garde ses fonctions résidentielle et agricole d’antan.

Voici quelques-unes des demeures qui forment le circuit patrimonial. Une belle randonnée à faire à vélo…

  1. Magasin Franchère 254-258, chemin des Patriotes
  2. Maison Franchère 252, chemin des Patriotes
  3. Maison Lussier 233-237, chemin des Patriotes
  4. Maison Attar 227, chemin des Patriotes
  5. Manoir Johnson 125, chemin des Patriotes
  6. Croix de chemin coin chemins des Patriotes de la Rivière-des-Hurons
  7. Maison Ostiguy 175, chemin de la Pointe-de-Chemise
  8. Manoir Rolland 625, chemin de la Rivière-des-Hurons Ouest
  9. Maison Labrie 598, chemin des Trente
  10. Maison Poudrette 1424, chemin des Patriotes
  11. Maison Valade 297, chemin des Patriotes

Une gamme d’attraits en font le prestige : riche en histoire, entourée de sites d’une beauté exceptionnelle, au centre des montagnes, de cours d’eau et de plaines verdoyantes, Saint-Mathias-sur-Richelieu vous offre une vue imprenable de la région montérégienne. N’hésitez pas à poursuivre votre exploration pour ainsi découvrir d’autres habitations qui vous charmeront.

Faits

  • Plus de 96 % du territoire est agricole et près de 4 % est résidentiel alors que seulement 2% de la population vit de l’agriculture
  • La superficie de la municipalité est de 48,22 km2
  • La longueur des rues et des chemins est de 34,523 km
  • Les premiers colonisateurs sont arrivés à la fin des années 1600
  • Les résidents (es) de Saint-Mathias-sur-Richelieu se nomment les Mathiassois et Mathiassoises
  • La population approximative est de 4 590 âmes
  • Saint-Mathias-sur-Richelieu fait partie de la MRC de Rouville
  • On y retrouve notamment des élevages, plusieurs producteurs de grain, produits laitiers, de fruits et légumes, de miel et de sirop d’érable.

Source : La Société d’histoire de la seigneurie de Chambly

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s