Dernière heure…

Je sais que ça réveille mal ce matin, mais les Filles du Roy étaient des prostituées!

C’est Guy. A Lepage qui a dit ça.

Ça doit être vrai non…

Cliquez diantre!

Extrait (en fait voici tout le texte)

Dimanche dernier, lors de la grande messe télévisuelle radio-canadienne, l’animateur de l’émission Tout le monde en parle, Guy A. Lepage, s’est moqué des Filles du Roy, ces femmes venues de France pour coloniser le Nouveau Continent. En affirmant que les Filles du Roy étaient des prostituées, non seulement l’animateur a-t-il commis une bourde historique, il a également contribué à perpétuer le préjugé qui semble vouloir coller à notre mémoire collective.

C’est durant son entrevue avec Patrice L’Ecuyer, le premier invité de la nouvelle émission « Qui êtes-vous? » qui sera diffusée à Radio-Canada dès le 9 novembre prochain, que l’animateur de Tout le monde en parle a fait quelques blagues sur le passé douteux des ancêtres familiaux de l’invité, dont certains étaient des descendants des Filles du Roy, qualifiant ces dernières de prostituées.

Guy A. Leapage n’est pas plus fou qu’un autre. J’ai moi-même longtemps pensé que les Filles du Roy étaient des femmes aux mœurs légères ou même des criminelles, choisies par la royauté française pour venir coloniser le Nouveau Monde. Ce sont même mes professeurs d’histoire du Canada qui me l’ont appris. Aussi, si je n’avais pas rédigé ce billet de blogue l’été dernier, je n’y aurais vu que du feu et je n’aurais pas su que cette information était erronée.

Humiliant

En 2013, la Société des Filles du Roy a organisé une foule d’activités pour souligner le 350e anniversaire du premier contingent de ces pionnières en Amérique. Au lendemain des moqueries de l’animateur de Tout le monde en parle, l’organisation a vivement réagi, avec raison, sur son compte Facebook :

Guy A. Lepage le célèbre animateur de l’émission Tout le monde en parle au Québec diffusé sur les ondes de chaîne publique Radio-Canada a affirmé hier soir que les Filles du Roy étaient des prostituées. Oser affirmer cela devant plus d’un million de téléspectateurs après tout ce qui a été fait cette année tant en France qu’au Québec pour réhabiliter l’image de nos mères est très décevant, humiliant.

Plus de 10 000 personnes ont vu cette publication et plusieurs d’entre elles ont émis des commentaires pour défendre l’image des Filles du Roy et défaire ces fausses impressions historiques.

De son côté, Guy A. Lepage a reconnu sa faute sur son compte Twitter :

La Société historique des Filles du Roy espère maintenant recevoir une invitation pour participer à l’enregistrement de cette semaine de l’émission et ainsi corriger le tir.

L’histoire est donc à suivre, avec un grand ou un petit « H ».

Bon je me calme…

Twitter ça!

Pour tout savoir sur Guy A., cliquez ici…

Extrait

Mais qui est Guy A. Lepage? Selon notre âge, il est le baveux de Rock et Belles Oreilles ou simplement Guy, le gars dans Un Gars, une Fille; il est aussi l’animateur à chaque année du Gala de l’ADISQ et surtout de Tout le monde en parle.

Advertisements

8 réflexions sur “Dernière heure…

  1. Je ne tourne la langue sept fois avant de faire des blagues sur mon blogue, comme ça je ne dis pas des idioties.

    J’espère que je ne viens pas d’en dire une…

  2. Oups! Il a fait a vraiment fait une grosse bévue ce monsieur!

    Je ne sais pas si Marie ROYAL, qui représentait Catherine MOITIE, une fille du Roy originaire de Poitiers et dont elle est une descendante, a entendu ces propos. Marie, je l’ai un peu kidnappée à la fin de son périple avec ses compagnes « filles du Roy » en France au mois de juin; elle a pu voir quelques lieux de mémoire en Vendée et en Haute-Vienne.

    Je ne suis pas « fille de Roy » mais je vais débarquer au Québec le 19 décembre…

    Pascale Limoges
    FRANCE

    • Si j’étais ce monsieur, j’aurais peur de votre débarquement le 19 décembre.

      Des fois, certaines gens se croient drôles en disant n’importe quoi.
      J’espère qu’il trouvera le courage de s’excuser publiquement devant son grand public.

      J’en doute, mais j’espère me tromper.

      Donc on se voit durant le temps des fêtes?

      • J’espère bien, et avec grand plaisir!
        Nous repartirons le 16 janvier.
        Ma fille et mon gendre nous ont concocté un programme chargé durant les 2 premières semaines, mais ensuite, reprenant leur travail, ils nous « lâcheront la bride » .
        Pascale

      • Je vais « vous remonter les bretelles » comme on dit chez vous si on ne peut pas se rencontrer avant votre départ.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s